L'Humain d'abord - Pour une 6ème République

Forum d'information et de discussion politiques - Jeu 27 Juil - 18:45
 
AccueilS'enregistrerConnexion
anipassion.com
Partagez | 
 

 Ferme des 1000 vaches. Mobilisation le 28 octobre à Amiens + Divers + Le droit de se défendre porté à la barre (Humanité) + Prison avec sursis (Libération) + Une mascarade de Justice (Parti de Gauche)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin
avatar

Messages : 5167
Date de naissance : 18/05/1952
Date d'inscription : 17/05/2013
Age : 65
Localisation : 21500 Montbard

MessageSujet: Ferme des 1000 vaches. Mobilisation le 28 octobre à Amiens + Divers + Le droit de se défendre porté à la barre (Humanité) + Prison avec sursis (Libération) + Une mascarade de Justice (Parti de Gauche)   Mar 14 Oct - 11:17

Jeudi 14 octobre 2014

Amiens, le refus de l'industrialisation de l'agriculture

Il y a une terrible contradiction entre les engagements du Ministre de l’agriculture pour l’agro-écologie et les projets multiples d’exploitations industrielles qui fleurissent dans de nombreux endroits en France.

Nous avons ici même alerté à plusieurs reprises sur la ferme industrielle dite des mille vaches dans le département de La Somme. Sans jamais prendre en compte les remarques et les préventions des riverains et des paysans travailleurs, celle-ci est ouverte avec déjà un troupeau de 250 vaches auquel il faudra ajouter inévitablement les génisses. Combien d’emplois auront disparu avec une telle « business-ferme ».

À  quelques encablures de là, à Beauval,  se monte un projet de poulailler géant qui permettrait d’accueillir 250 000 poules et de mettre en boîte 400 millions d’œufs à l’année !


La résistance populaire a permis de faire échouer le projet d’une porcherie industrielle de 4 500 porcs dans le Pas-de-Calais et d’un poulailler conçu pour accueillir 400 000 poules en Saône-et-Loire. Des collectifs de citoyens se créent dans de nombreux départements pour contrer ces projets démesurés comme en Gironde, à Saint-Symphorien, où s’élabore un projet d’élevage de 11 000 porcs, ou encore dans le Vaucluse, l’Yonne, le Bas-Rhin,… Dans les Deux-Sèvres, la préfecture a permis l’installation d’un autre poulailler géant de 350 000 volailles.

Tous ces projets qui poussent à une profonde mutation de notre production agricole dans le sens d’une industrialisation capitaliste sont fortement encouragés par la baisse des prix agricoles à la production et une démographie marquée par le vieillissement des travailleurs-paysans. La mise en concurrence des agricultures du monde entier est pleine de dangers pour les souverainetés alimentaires, les qualités alimentaires, la biodiversité et la vie de la terre elle-même qui ne pourra supporter cette intensification à marche forcée. Elle s’épuisera car elle ne pourra pas se renouveler. Son microbisme se détruira sous l’effet de la chimie, des engrais et des produits phytosanitaires. C’est tout le système alimentaire et environnemental mondial qui sera de plus en plus bouleversé. En effet, pour approvisionner ces usines à lait ou à viande, seront développées des cultures d’exportation de soja ou de manioc très loin de chez nous, au prix de la destruction des forêts d’Amazonie ou d’Asie.

Ce modèle ultra productiviste-capitaliste tue à petit feu l’agriculture paysanne et les milliers d’emplois qui y sont associés. Ce système correspond aux demandes des centrales d’achat et des quelques mastodontes de la grande distribution, de plus en plus liés aux fonds financiers, qui ne considèrent l’alimentation que comme une vulgaire marchandise et qui font tout pour créer les conditions d’une production de masse à bas prix. Le système lui-même qui refuse de rémunérer le travail ouvrier à sa juste valeur considère que la production de masse à bas prix est un moyen de ne pas augmenter la valeur de la part alimentaire de la reproduction de la force de travail, sans tenir aucun compte ni de l’environnement, ni de la santé humaine et animale.

A l’heure où les scandales sanitaires se multiplient, où les consommateurs réclament de bon droit une alimentation de qualité, où la grande distribution cherche à accroître ses marges au détriment du travail paysan, et surtout, au moment où le modèle productiviste déstabilise les écosystèmes parvenus à un point de non retour, n’y-a-t-il pas nécessité plus absolue que de défendre et développer l’agriculture de proximité, paysanne, respectueuse de l’environnement et des consommateurs ?

Ce ne semble pas être la voie choisie par le gouvernement qui s’empresse, sur ce sujet, comme sur bien d’autres, de suivre aveuglement les recommandations européennes. Ainsi, le projet de poulailler géant dans la Somme bénéficie de l’aide de la Banque publique d’investissement, créée par François Hollande dès sa prise de fonction à la tête de l’Etat pour financer les projets innovants. Force est de constater qu’elle tourne le dos à toutes les belles professions de foi environnementales.

La course à l’exportation vers les pays émergents, présentée par l’Union européenne comme l’alpha et l’oméga de l’avenir de l’agriculture, pousse à la financiarisation d’une agriculture de plus en plus en plus déconnectée de la vie et du développement des territoires.

Pour sortir de ce modèle, il est urgent de construire des filières durables  basées sur un réseau dense d’exploitations familiales à taille humaine et un complexe agro-alimentaire tourné d’abord vers la souveraineté alimentaire, la qualité, la valeur ajoutée et la coopération internationale.

De plus en plus de citoyens, des agriculteurs et des consommateurs refusent l’inanité de ces projets démesurés. Ils se mobilisent sur tout le territoire pour les faire échouer devant les juridictions administratives. Nous sommes à leurs côtés.

Avec eux, nous appelons à se rendre le 28 octobre, à Amiens, où aura lieu un important rassemblement en soutien aux syndicalistes de la confédération paysannes poursuivis pour avoir manifesté pacifiquement leur opposition à la ferme des 1000 vaches. Leur combat est un combat d’intérêt général.  Soutenons-le !

Patrick Le Hyaric

_________________
« Le capital est semblable au vampire, ne s'anime qu'en suçant le travail vivant et, sa vie est d'autant plus allègre qu'il en pompe davantage. » Karl Marx


Lionel Parisot


Dernière édition par Admin le Mer 29 Oct - 15:50, édité 10 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://l-humain-d-abord.forumactif.org
Admin
Admin
avatar

Messages : 5167
Date de naissance : 18/05/1952
Date d'inscription : 17/05/2013
Age : 65
Localisation : 21500 Montbard

MessageSujet: Sujet: Procès des militants de la Confédération Paysanne. Mobilisation le 28 octobre à Amiens (Laurent Levard)   Sam 25 Oct - 11:54

Samedi 18 octobre 2014

Procès des militants de la Confédération Paysanne. Mobilisation le 28 octobre à Amiens

Le Parti de Gauche appelle à participer à la mobilisation organisée par la Confédération Paysanne le 28 octobre de 8H30 à 18H30 à Amiens, à l’occasion du procès des militants de la Confédération. Les moments forts seront la marche en fin de matinée et les prises de paroles à 12h 30. Seront notamment présents Eric Coquerel, Martine Billard, Marie-Laure Darrigade.


Des bus sont prévus de différents endroits en France (voir ci-dessous). Pour y participer, les comités et camarades du PG sont invités à se mettre en contact avec la Confédération paysanne localement.

Appel de la Confédération paysanne :
Venez en masse soutenir les prévenus des 1000 vaches !

Le 1er juillet, le procès des neuf militants de la Conf’ poursuivis suite aux actions menées sur le site de l’usine des 1000 vaches a été reporté au 28 octobre. Ils devront alors comparaître pour dégradation en réunion, incitation à la dégradation en réunion, vol, recel, ou encore refus de prélèvement ADN.

Il y a clairement une volonté de criminaliser l’action syndicale, et de laisser Michel Ramery poursuivre son projet destructeur en toute impunité. Ce sont les lanceurs d’alerte qui sont poursuivis, pendant que l’agriculture s’industrialise aux dépends des paysans et des citoyens, avec la bénédiction de nos gouvernants.

Face à ce deux poids deux mesures, la Confédération paysanne choisit de convoquer officiellement les fossoyeurs de l’agriculture à leur procès. Il se tiendra en même temps que celui de nos militants, devant le tribunal d’Amiens.

Tous les outils & infos pour mobiliser :

Infos sur les 1000 vaches : Toutes les infos sur les 1000 vaches et les mobilisations contre ce projet (infographie, vidéos, un an d’actions, …)

Infos sur le procès du 28/10 à Amiens : Programme de la journée

Bus : Liste des bus au départ de 16 villes en France !

Bus de Paris : départ 6h30 place de la nation, retour à 20h30.

Réservations : bus1000vaches@riseup.net

Appel à mobilisation vidéo : Vidéo de Laurent Pinatel, porte-parole de la Conf’

Appel à mobilisation : Texte de Mikel Hirribaren, secrétaire général de la Conf’ (éditorial de Campagnes Solidaires de septembre disponible ici)

Affiche du procès : cliquez pour visionner / télécharger. En PJ pour format plus léger et pour diffusion mail. Affiches A3 dispo à la conf’ sur demande.

Dons : Soutenez les 9 d’Amiens

Laurent Levard

_________________
« Le capital est semblable au vampire, ne s'anime qu'en suçant le travail vivant et, sa vie est d'autant plus allègre qu'il en pompe davantage. » Karl Marx


Lionel Parisot
Revenir en haut Aller en bas
http://l-humain-d-abord.forumactif.org
Admin
Admin
avatar

Messages : 5167
Date de naissance : 18/05/1952
Date d'inscription : 17/05/2013
Age : 65
Localisation : 21500 Montbard

MessageSujet: Neuf paysans au tribunal (Politis)   Lun 27 Oct - 11:08


_________________
« Le capital est semblable au vampire, ne s'anime qu'en suçant le travail vivant et, sa vie est d'autant plus allègre qu'il en pompe davantage. » Karl Marx


Lionel Parisot
Revenir en haut Aller en bas
http://l-humain-d-abord.forumactif.org
Admin
Admin
avatar

Messages : 5167
Date de naissance : 18/05/1952
Date d'inscription : 17/05/2013
Age : 65
Localisation : 21500 Montbard

MessageSujet: Re: Ferme des 1000 vaches. Mobilisation le 28 octobre à Amiens + Divers + Le droit de se défendre porté à la barre (Humanité) + Prison avec sursis (Libération) + Une mascarade de Justice (Parti de Gauche)   Mar 28 Oct - 11:18


_________________
« Le capital est semblable au vampire, ne s'anime qu'en suçant le travail vivant et, sa vie est d'autant plus allègre qu'il en pompe davantage. » Karl Marx


Lionel Parisot
Revenir en haut Aller en bas
http://l-humain-d-abord.forumactif.org
Admin
Admin
avatar

Messages : 5167
Date de naissance : 18/05/1952
Date d'inscription : 17/05/2013
Age : 65
Localisation : 21500 Montbard

MessageSujet: Re: Ferme des 1000 vaches. Mobilisation le 28 octobre à Amiens + Divers + Le droit de se défendre porté à la barre (Humanité) + Prison avec sursis (Libération) + Une mascarade de Justice (Parti de Gauche)   Mer 29 Oct - 6:15


_________________
« Le capital est semblable au vampire, ne s'anime qu'en suçant le travail vivant et, sa vie est d'autant plus allègre qu'il en pompe davantage. » Karl Marx


Lionel Parisot
Revenir en haut Aller en bas
http://l-humain-d-abord.forumactif.org
Admin
Admin
avatar

Messages : 5167
Date de naissance : 18/05/1952
Date d'inscription : 17/05/2013
Age : 65
Localisation : 21500 Montbard

MessageSujet: Re: Ferme des 1000 vaches. Mobilisation le 28 octobre à Amiens + Divers + Le droit de se défendre porté à la barre (Humanité) + Prison avec sursis (Libération) + Une mascarade de Justice (Parti de Gauche)   Mer 29 Oct - 9:30


_________________
« Le capital est semblable au vampire, ne s'anime qu'en suçant le travail vivant et, sa vie est d'autant plus allègre qu'il en pompe davantage. » Karl Marx


Lionel Parisot
Revenir en haut Aller en bas
http://l-humain-d-abord.forumactif.org
Admin
Admin
avatar

Messages : 5167
Date de naissance : 18/05/1952
Date d'inscription : 17/05/2013
Age : 65
Localisation : 21500 Montbard

MessageSujet: Une mascarade de Justice (Parti de Gauche)   Mer 29 Oct - 15:47

Mercredi 29 octobre 2014

Une mascarade de Justice

Martine Billard, Eric Coquerel et Marie-Laure Darrigade, secrétaires nationaux du Parti de Gauche, étaient hier à Amiens pour soutenir les militants de la Confédération paysanne traduits en justice dans l’affaire des « 1000 vaches »

Le jugement est tombé hier soir : la justice a condamné à des mois de prison avec sursis et à des peine d’amendes les militants de la Confédération paysanne pour leurs actions de protestation contre la ferme des mille vaches, et à des peines d’amendes pour de simples refus de prélèvement d’ADN.

De la prison pour sanctionner des actions syndicales non violentes menées au nom de la défense des paysans, de l’emploi, de la qualité de l’alimentation, de l’environnement, de la vie des territoires, bref de l’intérêt général. Dans le même temps, aucun jugement contre les auteurs de l’incendie criminel de la MSA et de l’Hôtel des impôts de Morlaix, au nom de la défense d’intérêts corporatistes et de l’agriculture industrielle ? Nous sommes aujourd’hui face à une justice de deux poids deux mesures.

Le Parti de Gauche dénonce cette mascarade de justice. C’est un pas de plus dans la criminalisation du mouvement social et écologiste. Cette décision, au moment où la logique de répression a causé la mort de Remi Fraisse dans le Tarn, prend une tournure plus grave encore.

Le Parti de Gauche dénonce l’attitude du président Hollande, du gouvernement Valls et de son Ministre de l’agriculture Stéphane Le Foll qui encouragent l’industrialisation de l’agriculture. Le président Hollande déclare ainsi qu’il faut accélérer la signature de l’accord de libre-échange TAFTA avec les Etats-Unis. Tout cela obéit à la même logique : la soumission à la mondialisation libérale et à la finance.

Laurent Levard, animateur de la commission agriculture du Parti de Gauche

_________________
« Le capital est semblable au vampire, ne s'anime qu'en suçant le travail vivant et, sa vie est d'autant plus allègre qu'il en pompe davantage. » Karl Marx


Lionel Parisot
Revenir en haut Aller en bas
http://l-humain-d-abord.forumactif.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ferme des 1000 vaches. Mobilisation le 28 octobre à Amiens + Divers + Le droit de se défendre porté à la barre (Humanité) + Prison avec sursis (Libération) + Une mascarade de Justice (Parti de Gauche)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ferme des 1000 vaches. Mobilisation le 28 octobre à Amiens + Divers + Le droit de se défendre porté à la barre (Humanité) + Prison avec sursis (Libération) + Une mascarade de Justice (Parti de Gauche)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» PRG : Parti Radical de Gauche
» PG : Parti de Gauche
» Le Mouvement Démocrate a-t-il un service d'ordre?
» Mauléon (64) : cinq interpellations après la disparition de 800 000 euros chez un octogénaire(2015).
» Parti "Gauche Libérale"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Humain d'abord - Pour une 6ème République :: Anciens messages-
Sauter vers: