L'Humain d'abord - Pour une 6ème République

Forum d'information et de discussion politiques - Mar 25 Juil - 6:52
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Licenciements boursiers dans l’Aube (Philippe Juraver et Jean-Paul Renoux)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin
avatar

Messages : 5167
Date de naissance : 18/05/1952
Date d'inscription : 17/05/2013
Age : 65
Localisation : 21500 Montbard

MessageSujet: Licenciements boursiers dans l’Aube (Philippe Juraver et Jean-Paul Renoux)   Sam 1 Nov - 8:00

Vendredi 31 octobre 2014

Simpa, groupe de menuiserie vient de se faire notifier sa liquidation judiciaire par le tribunal de commerce, mettant au chômage 360 salarié-es, leur famille et tout un territoire. Comme l’a clairement montré David Morin, secrétaire CGT de l’Aube lors d’un point presse le 28 octobre, il s’agit en fait de licenciements boursiers :


Brico-dépôt, client largement majoritaire, est de fait un donneur d’ordres selon le modèle automobile, imposant stocks, prix exagérément bas pour réaliser des profits exorbitants.
Malgré des efforts répétés des travailleurs (pas d’augmentation, flexibilité, une délocalisation vers le Maroc est passé de chantage à réalité.

D’autres importantes industries de l’Aube sont menacées :

Petitjean, un fleuron de la fabrication de mâts (pour éoliennes,…) est allé de repreneur en repreneur pour finir par un pillage du savoir-faire, de la marque et des brevets par le groupe koweitien Al-Babtain. Après un semblant d’investissement, au bout d’à peine 2 ans le pillage par la fermeture du site de st André-les-vergers mettra au chômage 192 travailleurs et marquera l’abandon d’une industrie emblématique.

Assa Abloy (ex-Vachette) dont les serrures sont un gage de qualité, en excellente santé financière (profit à 2 chiffres, participation de 2 mois de salaire) fait aussi l’objet d’un plan de délocalisation vers des pays à main d’œuvre surexploitée.

Cycleurope, ex-Peugeot Cycles, a recours à des ruptures conventionnelles grâce à l’ANI, et se transforme progressivement en simple plate-forme logistique de vélos fabriqués au Bangladesh.

SNCF diminue progressivement la charge de l’atelier de maintenance des trains, entraînant une forte perte d’emplois directs et indirects.

Les industries textiles ont d’ores et déjà quasiment toutes disparu.

Sodimédical a fait l’objet de licenciements abusifs et délocalisations en 2012

Ce sont à court terme plus de 1000 emplois directs, soit 4000 induits qui sont menacés, sans perspective de retrouver du travail, et la perspective d’une désertification industrielle de cette région.

Un meeting unitaire pour l’emploi se tiendra lundi 3 novembre

Le Parti de Gauche soutient ces luttes et exige une loi interdisant les licenciements boursiers.

Philippe Juraver, secrétaire national du Parti de Gauche et Jean-Paul Renoux, co-responsable du secteur Entreprises et Luttes sociales

_________________
« Le capital est semblable au vampire, ne s'anime qu'en suçant le travail vivant et, sa vie est d'autant plus allègre qu'il en pompe davantage. » Karl Marx


Lionel Parisot
Revenir en haut Aller en bas
http://l-humain-d-abord.forumactif.org
 
Licenciements boursiers dans l’Aube (Philippe Juraver et Jean-Paul Renoux)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Brocante dans l'aube ou la marne!!
» JEAN PAUL II
» Jean Paul Belmondo
» Présentation de GUIHENEUF Jean Paul
» · WOJTYŁA, Karol, pape Saint JEAN-PAUL II (1920-2005)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Humain d'abord - Pour une 6ème République :: Anciens messages-
Sauter vers: