L'Humain d'abord - Pour une 6ème République

Forum d'information et de discussion politiques - Dim 19 Nov - 17:53
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Quetigny. Les Sanofi veulent des garanties + Sanofi, " c'est loin d'être fini " : la grève s'installe + Un combat qui rassemble + La solidarité renfloue la caisse des grévistes (Bien Public) + Les Sanofi entrent dans leur 5ème semaine de grève (Miroir)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin
avatar

Messages : 5167
Date de naissance : 18/05/1952
Date d'inscription : 17/05/2013
Age : 65
Localisation : 21500 Montbard

MessageSujet: Quetigny. Les Sanofi veulent des garanties + Sanofi, " c'est loin d'être fini " : la grève s'installe + Un combat qui rassemble + La solidarité renfloue la caisse des grévistes (Bien Public) + Les Sanofi entrent dans leur 5ème semaine de grève (Miroir)   Mer 5 Nov - 7:05


_________________
« Le capital est semblable au vampire, ne s'anime qu'en suçant le travail vivant et, sa vie est d'autant plus allègre qu'il en pompe davantage. » Karl Marx


Lionel Parisot


Dernière édition par Admin le Mer 3 Déc - 9:34, édité 10 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://l-humain-d-abord.forumactif.org
Admin
Admin
avatar

Messages : 5167
Date de naissance : 18/05/1952
Date d'inscription : 17/05/2013
Age : 65
Localisation : 21500 Montbard

MessageSujet: Re: Quetigny. Les Sanofi veulent des garanties + Sanofi, " c'est loin d'être fini " : la grève s'installe + Un combat qui rassemble + La solidarité renfloue la caisse des grévistes (Bien Public) + Les Sanofi entrent dans leur 5ème semaine de grève (Miroir)   Jeu 6 Nov - 7:47


_________________
« Le capital est semblable au vampire, ne s'anime qu'en suçant le travail vivant et, sa vie est d'autant plus allègre qu'il en pompe davantage. » Karl Marx


Lionel Parisot
Revenir en haut Aller en bas
http://l-humain-d-abord.forumactif.org
Admin
Admin
avatar

Messages : 5167
Date de naissance : 18/05/1952
Date d'inscription : 17/05/2013
Age : 65
Localisation : 21500 Montbard

MessageSujet: À Quetigny, les Sanofi maintiennent la pression (Le Miroir)   Sam 8 Nov - 11:58

Vendredi 7 novembre 2014

À Quetigny, les Sanofi maintiennent la pression

La motivation ne faiblit pas. Depuis mardi 4 novembre 2014, une centaine de salariés de Sanofi bloque  l’entrée principale du laboratoire pharmaceutique. Ils ne voient pas forcément d’un bon œil la reprise du site de Quetigny par le groupe Delpharm.

Une cession qui interroge

Sur le bord de la route, des pancartes invitent les automobilistes à klaxonner, en soutien. Des barricades ont été élevées et une épaisse fumée noire s’élève. Devant le site de Quetigny, dans l’agglomération dijonnaise, les salariés du groupe Sanofi promettent de tenir. “ Sanofi n’est pas habitué aux conflits sociaux ”, reconnaissent les salariés, essentiellement issus des services production. “ Le groupe a annoncé la cessation de l’usine à Delpharm en septembre sans nous donner de garanties sur l’emploi ou sur le maintien des avantages sociaux comme la mutuelle, les primes d’ancienneté ”.


Le site fabrique 100 millions de boites de médicaments par an, dont 64% sont exportées. “ C’est l’usine la plus rentable du groupe ”, assure même un salarié. “ La France a participé à la grandeur du groupe. Il a amassé un trésor de guerre, grâce à la Sécurité sociale entre autres, pour finalement l’abandonner. Il serait normal que le groupe rende à la France la pareille ”. Sauf que depuis l’été et la révélation du plan Phoenix, on sait que Sanofi a prévu de céder un portefeuille de 200 médicaments et d’engager un processus de désengagement industriel en Europe. 2 600 emplois seraient ciblés en Europe dont 1 860 rien qu’en France.

Les salariés ont monté une barricade pour bloquer l’entrée principale | Photo Jérémie Lorand

Contrepartie de la cession : Sanofi promet de confier des commandes à Delpharm pendant au moins sept ans. “ C’est une sorte de sous-traitance déguisée ”, répondent les salariés. Ils ont d’ailleurs rencontré l’inspection du travail il y a quelques jours, qui a corroboré leurs soupçons. La conséquence ? Que Sanofi impose ses tarifs à Delpharm. De telle sorte que le nouveau propriétaire de l’usine ne puisse plus assurer le même niveau de salaire ou fasse le choix de supprimer des avantages sociaux.

“ Il faut stopper la casse sociale. Dijon perd doucement tous ces fleurons de l’industrie. Nous consommons sur place, nous faisons vivre l’économie locale, ce serait dramatique pour l’agglomération ”. Les salariés ont déjà reçu le soutien de la députée PS Kheira Bouziane et attendent la visite d’une délégation du groupe Delpharm dans quelques jours. Ils espèrent que celle-ci fera pression afin de ne pas acheter une usine dont la production est à l’arrêt.

Jérémie Lorand


_________________
« Le capital est semblable au vampire, ne s'anime qu'en suçant le travail vivant et, sa vie est d'autant plus allègre qu'il en pompe davantage. » Karl Marx


Lionel Parisot


Dernière édition par Admin le Sam 8 Nov - 12:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://l-humain-d-abord.forumactif.org
Admin
Admin
avatar

Messages : 5167
Date de naissance : 18/05/1952
Date d'inscription : 17/05/2013
Age : 65
Localisation : 21500 Montbard

MessageSujet: Sanofi : Michel Bachelard, maire de Quetigny, suit le dossier « au jour le jour » (GazetteInfo)   Sam 8 Nov - 12:13

Vendredi 7 novembre 2014

Sanofi : Michel Bachelard, maire de Quetigny, suit le dossier « au jour le jour »

Quatrième  jour de grève aujourd’hui vendredi à Sanofi. La manifestation qui rassemble 120 salariés, contre une centaine ces derniers jours, gagne en puissance. Ces hommes et ces femmes protestent contre « l’absence d’engagements écrits de la part de la direction » concernant le maintien des acquis sociaux dans le cadre de la vente de l’usine, via sa filiale SWI, à Delpharm, un façonnier spécialisé de l’industrie pharmaceutique. « Ce matin, les membres de la direction sont à nouveau passés nous voir pour nous dire… qu’ils ne pouvaient rien nous confirmer encore », regrette Pascal Rameaux, représentant syndical FO.


Le maire attentif

Michel Bachelard, maire de Quetigny où se trouve implantée l’usine de fabrication de médicaments, suit le dossier « au jour le jour » et a entretenu ces derniers jours « des contacts directs et indirects tant avec la direction que les représentants du personnel ». « Je serai particulièrement vigilant quant à la sauvegarde de l’emploi « , assure-t-il avant de préciser : « Le site existe depuis la fin des années 60 et a toujours été reconnu pour le savoir-faire de ses salariés, des salariés attachés à leur outil de production. »

GazetteInfo


_________________
« Le capital est semblable au vampire, ne s'anime qu'en suçant le travail vivant et, sa vie est d'autant plus allègre qu'il en pompe davantage. » Karl Marx


Lionel Parisot


Dernière édition par Admin le Mar 11 Nov - 5:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://l-humain-d-abord.forumactif.org
Admin
Admin
avatar

Messages : 5167
Date de naissance : 18/05/1952
Date d'inscription : 17/05/2013
Age : 65
Localisation : 21500 Montbard

MessageSujet: La grève se poursuit chez Sanofi (Bien Public)   Mar 11 Nov - 5:36


_________________
« Le capital est semblable au vampire, ne s'anime qu'en suçant le travail vivant et, sa vie est d'autant plus allègre qu'il en pompe davantage. » Karl Marx


Lionel Parisot
Revenir en haut Aller en bas
http://l-humain-d-abord.forumactif.org
Admin
Admin
avatar

Messages : 5167
Date de naissance : 18/05/1952
Date d'inscription : 17/05/2013
Age : 65
Localisation : 21500 Montbard

MessageSujet: Re: Quetigny. Les Sanofi veulent des garanties + Sanofi, " c'est loin d'être fini " : la grève s'installe + Un combat qui rassemble + La solidarité renfloue la caisse des grévistes (Bien Public) + Les Sanofi entrent dans leur 5ème semaine de grève (Miroir)   Jeu 13 Nov - 10:36



_________________
« Le capital est semblable au vampire, ne s'anime qu'en suçant le travail vivant et, sa vie est d'autant plus allègre qu'il en pompe davantage. » Karl Marx


Lionel Parisot
Revenir en haut Aller en bas
http://l-humain-d-abord.forumactif.org
Admin
Admin
avatar

Messages : 5167
Date de naissance : 18/05/1952
Date d'inscription : 17/05/2013
Age : 65
Localisation : 21500 Montbard

MessageSujet: À Quetigny, les salariés de Sanofi ne lâchent rien (Bien Public)   Mer 19 Nov - 11:13


_________________
« Le capital est semblable au vampire, ne s'anime qu'en suçant le travail vivant et, sa vie est d'autant plus allègre qu'il en pompe davantage. » Karl Marx


Lionel Parisot
Revenir en haut Aller en bas
http://l-humain-d-abord.forumactif.org
Admin
Admin
avatar

Messages : 5167
Date de naissance : 18/05/1952
Date d'inscription : 17/05/2013
Age : 65
Localisation : 21500 Montbard

MessageSujet: Sanofi dans l’impasse : début de la 4e semaine de grève (Gazette Info)   Jeu 27 Nov - 5:04

Mardi 25 novembre 2014

Sanofi dans l’impasse : début de la 4ème semaine de grève

Les salariés de production de l’usine Sanofi à Quetigny entament ce mardi leur 4ème semaine de grève.  « Il y a eu des séances de négociations toute la semaine dernière qui ne nous ont toujours pas apporté de garanties écrites quant à notre situation une fois le rachat par Delpharm effectif » , indique Pascal Rameaux, délégué syndical FO qui précise, en outre : « Nous avons demandé un accord signé par les syndicats afin d’obtenir un cadre juridique protecteur qui nous assure le maintien de nos acquis sociaux , or nous n’avons obtenu qu’une note de service floue. »

La situation semble aujourd’hui très tendue selon le syndicaliste :  « La direction refuse de poursuivre les discussions tant que nous n’aurons pas repris le boulot. Il faut dire que ces derniers temps, le site a vécu sur ses stocks, épuisés maintenant. » La production est, selon lui, paralysée à 90% depuis le 4 novembre, premier jour de grève. Thierry Masson, le DRH des affaires industrielles France du groupe Sanofi, avait pourtant tenter de rassurer les grévistes et leurs élus représentatifs le 12 novembre lors d’un CE extraordinaire en annonçant qu’aucun licenciement n’aurait lieu et que la convention collective serait maintenue. « Des paroles », dixit Pascal Rameaux, qui affiche au compteur 120 salariés derrière les barricades.


La direction assure maintenir le dialogue

Son de cloche différent du côté de la direction de Sanofi. Flore Larger, porte-parole du groupe, estime que « des engagements écrits ont bien été pris dans la note de service s’agissant notamment du maintien de la mutuelle et de la convention collective ». Elle assure que le dialogue « n’est pas et n’a jamais été rompu avec les grévistes ».

Gaëlle Jouanne

_________________
« Le capital est semblable au vampire, ne s'anime qu'en suçant le travail vivant et, sa vie est d'autant plus allègre qu'il en pompe davantage. » Karl Marx


Lionel Parisot
Revenir en haut Aller en bas
http://l-humain-d-abord.forumactif.org
Admin
Admin
avatar

Messages : 5167
Date de naissance : 18/05/1952
Date d'inscription : 17/05/2013
Age : 65
Localisation : 21500 Montbard

MessageSujet: Sanofi, " c'est loin d'être fini " : la grève s'installe (Bien Public)   Dim 30 Nov - 9:05


_________________
« Le capital est semblable au vampire, ne s'anime qu'en suçant le travail vivant et, sa vie est d'autant plus allègre qu'il en pompe davantage. » Karl Marx


Lionel Parisot
Revenir en haut Aller en bas
http://l-humain-d-abord.forumactif.org
Admin
Admin
avatar

Messages : 5167
Date de naissance : 18/05/1952
Date d'inscription : 17/05/2013
Age : 65
Localisation : 21500 Montbard

MessageSujet: Sanofi. Un combat qui rassemble (Bien Public)   Mar 2 Déc - 8:14


_________________
« Le capital est semblable au vampire, ne s'anime qu'en suçant le travail vivant et, sa vie est d'autant plus allègre qu'il en pompe davantage. » Karl Marx


Lionel Parisot
Revenir en haut Aller en bas
http://l-humain-d-abord.forumactif.org
Admin
Admin
avatar

Messages : 5167
Date de naissance : 18/05/1952
Date d'inscription : 17/05/2013
Age : 65
Localisation : 21500 Montbard

MessageSujet: Sanofi. La solidarité renfloue la caisse des grévistes (Bien Public)   Mer 3 Déc - 5:27


_________________
« Le capital est semblable au vampire, ne s'anime qu'en suçant le travail vivant et, sa vie est d'autant plus allègre qu'il en pompe davantage. » Karl Marx


Lionel Parisot
Revenir en haut Aller en bas
http://l-humain-d-abord.forumactif.org
Admin
Admin
avatar

Messages : 5167
Date de naissance : 18/05/1952
Date d'inscription : 17/05/2013
Age : 65
Localisation : 21500 Montbard

MessageSujet: Les Sanofi entrent dans leur 5ème semaine de grève (Miroir)   Mer 3 Déc - 9:54

Mardi 2 décembre 2014

Les Sanofi entrent dans leur 5ème semaine de grève

À l’occasion de la cinquième semaine de grève des employés de de Sanofi, l’union syndicale Solidaires 21 et Sud Chimie pharma réaffirme son soutien aux salariés dans leur lutte contre le projet acté de cession de leur unité de production au façonnier Delpharm.


Le blocage des produits depuis le 4 novembre 2014 par les travailleurs pour préserver leurs conditions sociales menacées par les logiques financières imputées au groupe Sanofi leur inspire ce communiqué :

" Bien qu’ils et elles aient l’assurance d’être repris dans la nouvelle unité Delpharm, les salariées refusent d’être les dindons d’une opération qui ne vise qu’à accroitre les dividendes des actionnaires de Sanofi.
En effet, cette cession aura pour effet de faire basculer les salariés-es dans une entreprise connue pour ses conditions de travail déplorables, l’absence d’avantages sociaux, une convention collective bien moins favorable, les primes d’ancienneté et l’intéressement rabotés et plus de 13ème mois …
Bref une dégradation inadmissible de leurs conditions de vie, sans compter que les futures embauches se feront sur la base de salaires bien plus bas, proches du Smic. Car si Sanofi assurera les commandes de Delpharm, ce sera à ses conditions et à ses prix. A Delpharm de s’adapter au besoin en pressurant les salarié-es. Et tout cela pour 15 000 € brut maxi à titre de dédommagement ! "


Marion Chevassus

_________________
« Le capital est semblable au vampire, ne s'anime qu'en suçant le travail vivant et, sa vie est d'autant plus allègre qu'il en pompe davantage. » Karl Marx


Lionel Parisot
Revenir en haut Aller en bas
http://l-humain-d-abord.forumactif.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Quetigny. Les Sanofi veulent des garanties + Sanofi, " c'est loin d'être fini " : la grève s'installe + Un combat qui rassemble + La solidarité renfloue la caisse des grévistes (Bien Public) + Les Sanofi entrent dans leur 5ème semaine de grève (Miroir)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Quetigny. Les Sanofi veulent des garanties + Sanofi, " c'est loin d'être fini " : la grève s'installe + Un combat qui rassemble + La solidarité renfloue la caisse des grévistes (Bien Public) + Les Sanofi entrent dans leur 5ème semaine de grève (Miroir)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un Australien passe une semaine dans un arbre pour échapper
» 1 semaine d'ecart de DPAt entre les echos (resolu)
» Il pleut sur leurs corps comme il pleut dans leurs cœurs [PV : Alice Sherman]
» Ceux qui se marient auront des tribulations dans leur chair
» Palette pour ranger les fards

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Humain d'abord - Pour une 6ème République :: Front des luttes-
Sauter vers: