L'Humain d'abord - Pour une 6ème République

Forum d'information et de discussion politiques - Mar 19 Sep - 22:35
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Recapitalisation d'Areva : arrêtons les dégâts ! (Corinne Morel Darleux)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin
avatar

Messages : 5167
Date de naissance : 18/05/1952
Date d'inscription : 17/05/2013
Age : 65
Localisation : 21500 Montbard

MessageSujet: Recapitalisation d'Areva : arrêtons les dégâts ! (Corinne Morel Darleux)   Dim 23 Nov - 10:21

Samedi 22 novembre 2014

Recapitalisation d'Areva : arrêtons les dégâts !

Areva est " dans la tourmente ", et nos grands dirigeants semblent découvrir à cette occasion qu'un client ne paye pas rubis sur l'ongle un chantier dont les couts explosent et qui prend neuf ans de retard comme c'est le cas de l'EPR en Finlande.

Voilà donc une entreprise détenue, directement et indirectement, à 87% par l’État français, dont la survie industrielle dépend aujourd'hui de la construction d'un site en Finlande et de la relance du nucléaire au Japon. Cherchez l'erreur.


Face à ces choix judicieux, quelle est la réponse de l'actionnaire public ? La création d'une " structure de défaisance " (sic) pour Areva, et le creusement d'un trou pour enfouir les déchets... Décidément ça commence à sentir moyennement bon dans l'industrie nucléaire.

Et pour être sûrs de poursuivre le changement dans la continuité, l’État veut donc recapitaliser. En plein vote d'un nouveau budget d'austérité, on attend avec impatience d'entendre le gouvernement nous expliquer qu'il dégage 2 milliards d'euros pour rattraper les brillants choix stratégiques d'Areva.

Recapitaliser et continuer la politique du tout-nucléaire en pensant que l'on va pouvoir exporter cette industrie mortifère après Fukushima est à la limite du déni de réalité. Partout dans le monde, le nucléaire recule. C'est une impasse. Et elle nous coûte cher.

Notre proposition : créer un pôle public de la transition énergétique réintégrant EDF, GDF et Areva. Le contre-budget du Parti de Gauche a estimé le coût d'une telle opération : 40 milliards, soit moins que les niches fiscales les plus nuisibles qui s'élèvent à 42 milliards.

C'est possible. C'est nécessaire. Ça crée des emplois. On attend quoi ?

Corinne Morel Darleux

_________________
« Le capital est semblable au vampire, ne s'anime qu'en suçant le travail vivant et, sa vie est d'autant plus allègre qu'il en pompe davantage. » Karl Marx


Lionel Parisot
Revenir en haut Aller en bas
http://l-humain-d-abord.forumactif.org
 
Recapitalisation d'Areva : arrêtons les dégâts ! (Corinne Morel Darleux)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Swatch Shu Uemura (tons verts/bleus-verts/jaunes)
» Arrêter de tirer son lait : quel impact sur le production de lait
» Arrêt de la Cour du Parlement de Bordeaux 1749
» Dois-je arrêter d'allaiter?
» Trèèèèès mal aux tétons

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Humain d'abord - Pour une 6ème République :: Anciens messages-
Sauter vers: