L'Humain d'abord - Pour une 6ème République

Forum d'information et de discussion politiques - Jeu 23 Nov - 11:10
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Crédit Municipal de Dijon + Le Livre blanc du Crédit Municipal (Daniel Mangione) + Dexia, Crédit Municipal : un combat "citoyen" (Bien Public)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
mangione daniel



Messages : 2
Date d'inscription : 26/12/2014

MessageSujet: Crédit Municipal de Dijon + Le Livre blanc du Crédit Municipal (Daniel Mangione) + Dexia, Crédit Municipal : un combat "citoyen" (Bien Public)   Lun 29 Déc - 8:36

Communiqué de presse
L’ASSOCIATION DES CLIENTS ET USAGERS
DU CREDIT MUNICIPAL DE DIJON
Maison des Associations
2, rue des Corroyeurs – Boîte H6
21000 DIJON
( : 03 80 64 69 97 ou 06 19 44 82 74
: : acu-cmd21@orange.fr

Dijon, le 20 décembre 2014

BUDGET DE LA VILLE DE DIJON
« L’ENFUMAGE » OPTIMISÉ ET LISSÉ…

Dans le rapport d’orientation budgétaire présenté au conseil municipal du 15 décembre 2014, et malgré une baisse de dotation de l’Etat de 4,5 millions d’euros dès 2015, on peut lire : « … tout en restant compatible avec la poursuite du désendettement de la ville… Nous utiliserons de manière optimisée et lissée (sic) sur plusieurs exercices, de la réduction de dotation du Crédit municipal. »

EN CLAIR : Le désendettement de la ville et les 4,5 millions d’euros en moins venant de l’État seront pris sur la dotation (les fonds propres) du Crédit municipal (La dotation est constituée du capital social provenant des excédents non distribués à des organismes d’aide sociale…) Source : Rapports annuels d’activité.

Où est la morale politique dans une telle décision anti-sociale ?

La « combinatione » est en route pour tenter d’esquiver le possible recours au Tribunal Administratif. La « roublardise » comme expertise comptable dans la gestion municipale ne trompe que ceux qui le veulent bien.

Le conseil d’orientation et de surveillance du crédit municipal de Dijon, présidé par le Maire, décide de diminuer la dotation sociale des fonds propres, pour permettre d’en transférer une partie au budget de la ville.

Le tour est joué : Ce met en place la décision de monsieur Rebsamen ex sénateur/maire, de détruire le Crédit municipal afin d’utiliser son capital social pour payer ses dettes toxiques.

L’utilisation au service des Dijonnais des 53 millions d’euros de capital social restant peut permettre de sauver l’honneur et la morale de notre ville et de ses élus :

Æ Une maison de retraite de 100 places, 15 millions d’euros (aucune place libre actuellement)
Æ Centres d’hébergement pour sans abris et réfugiés de 80 places, 5 millions d’euros
(en 2014 près de 500 morts dans la rue y compris des enfants, plusieurs à Dijon)
Æ Un dispensaire médical gratuit dans chaque quartier populaire, 6 millions d’euros
(30% de personnes n’ont plus les moyens de se soigner)
Æ Commencer à satisfaire une partie des 6 000 familles mal logées (attendant un logement social). A ce jour 13.6 % de logements sociaux à Dijon au lieu des 25 % de la loi..
Æ Conserver 15 millions d’euros de dotation sociale pour garantir le service de prêts sur gages, lequel démontre malheureusement de plus en plus son utilité, pour aider  les victimes du chômage et de la précarité. (20 000 pauvres à Dijon)
Æ Sans parler des emplois à créer pour gérer et dans le BTP pour construire ces structures.

Les conseillers municipaux, toutes tendances confondues, silencieux sur ce sujet feraient honneur à leur responsabilité d’élus du peuple en exigeant que ce capital social et solidaire reste au service des plus démunis.

Notre association n’entend pas, ni se décourager, ni laisser faire, elle sait pouvoir compter sur le soutien de très nombreux Dijonnais écœurés par tant de mépris anti-social.

Pour l’ACU-CMD
Le Président, Daniel MANGIONE
Revenir en haut Aller en bas
mangione daniel



Messages : 2
Date d'inscription : 26/12/2014

MessageSujet: Le livre blanc du Crédit Municipal   Sam 14 Fév - 17:19

DIJON : Main basse sur les sous des pauvres pour payer des dettes (toxiques) de riches.

OU

Comment l’ex sénateur-maire socialiste de Dijon, aujourd’hui ministre, a détruit la banque publique sociale et solidaire, le Crédit Municipal de Dijon, pour payer ses dettes toxiques à DEXIA, avec du capital social (65 millions d’euros)

L’Association des Clients et Usagers (ACU-CMD) vient de publier le Livre Blanc (16 pages) pour faire toute la lumière sur cette affaire « toxique ».

Télécharger gratuitement le PDF du Livre Blanc

Le Président de l’ACU-CMD : Daniel MANGIONE
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Admin
avatar

Messages : 5167
Date de naissance : 18/05/1952
Date d'inscription : 17/05/2013
Age : 65
Localisation : 21500 Montbard

MessageSujet: Re: Crédit Municipal de Dijon + Le Livre blanc du Crédit Municipal (Daniel Mangione) + Dexia, Crédit Municipal : un combat "citoyen" (Bien Public)   Mar 17 Fév - 8:39


_________________
« Le capital est semblable au vampire, ne s'anime qu'en suçant le travail vivant et, sa vie est d'autant plus allègre qu'il en pompe davantage. » Karl Marx


Lionel Parisot
Revenir en haut Aller en bas
http://l-humain-d-abord.forumactif.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Crédit Municipal de Dijon + Le Livre blanc du Crédit Municipal (Daniel Mangione) + Dexia, Crédit Municipal : un combat "citoyen" (Bien Public)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Crédit Municipal de Dijon + Le Livre blanc du Crédit Municipal (Daniel Mangione) + Dexia, Crédit Municipal : un combat "citoyen" (Bien Public)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» DUT métiers du livre - IUT de Dijon
» Maxi Livres
» Le zoo le plus proche de Dijon ?
» Association Vivre à la Toison d'or
» Longvic : mort de Michel Etievant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Humain d'abord - Pour une 6ème République :: Front des luttes-
Sauter vers: