L'Humain d'abord - Pour une 6ème République

Forum d'information et de discussion politiques - Mar 25 Juil - 2:40
 
AccueilS'enregistrerConnexion
anipassion.com
Partagez | 
 

 Front des luttes avec les sages femmes (Benoît) + En mal de reconnaissance, les sages-femmes manifestent à Paris (Le Miroir) + Les sages-femmes demandent davantage de reconnaissance (Le Bien Public)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nepalben

avatar

Messages : 71
Date d'inscription : 18/05/2013

MessageSujet: Front des luttes avec les sages femmes (Benoît) + En mal de reconnaissance, les sages-femmes manifestent à Paris (Le Miroir) + Les sages-femmes demandent davantage de reconnaissance (Le Bien Public)   Lun 11 Nov - 10:38

A l'approche de cette fin de mois novembre, les médias vont nous inonder de reportages et de gros titres sur la grève des footballeurs professionnels qui pour protéger non pas des acquis sociaux mais leurs petits privilèges vont faire grève. Quand on pense au nombre de salariés que l'on pourrait aider avec les sommes pharaoniques que perçoivent tout ces mégas salaires. J'entends bien la réflexion que leur carrière est courte, mais pour certains en 6 mois de salaires ils gagnent les revenus médians d'un salarié durant sa vie entière.

Et pendant ce temps la, que sait t'on de la lutte des sages femmes ? Je serais curieux d'avoir des réactions à cette demande.
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Admin
avatar

Messages : 5167
Date de naissance : 18/05/1952
Date d'inscription : 17/05/2013
Age : 65
Localisation : 21500 Montbard

MessageSujet: Re: Front des luttes avec les sages femmes (Benoît) + En mal de reconnaissance, les sages-femmes manifestent à Paris (Le Miroir) + Les sages-femmes demandent davantage de reconnaissance (Le Bien Public)   Lun 11 Nov - 19:17

En mal de reconnaissance, les sages-femmes manifestent à Paris


En grève symbolique depuis le 16 octobre, les sages-femmes ont manifesté jeudi 7 novembre 2013 à Paris. Elles veulent plus de reconnaissance avec notamment, la mise en place d’un statut de praticien hospitalier. Une délégation de professionnels venant de Dijon, Auxerre, Paray-le-Monial ou encore Semur-en-Auxois et de trente-trois étudiants de Dijon, a fait le déplacement.
Actuellement assimilées au personnel paramédical, les “ blouses roses ” demandent d’être intégrées dans le statut médical c’est-à-dire comme un praticien de premier recours et un praticien hospitalier. À la clé, une meilleure rémunération bien entendue, mais aussi une reconnaissance du métier qui nécessite cinq années d’étude. Elles restent aujourd’hui encore dans la catégorie des personnels non médicaux au sein des établissements hospitaliers.
En 2012, les 20 000 sages-femmes ont effectué, sur leur seule responsabilité, 80% des 822 000 naissances enregistrées dans le pays. De quoi justifier cette requête. Au départ de la place Denfert-Rochereau à Paris, les sages-femmes vont se rendre au ministère de la Santé pour rencontrer la ministre Marisol Touraine. Le Code de santé publique les définit déjà comme profession médicale aux côtés des médecins et des chirurgiens-dentistes, mais le statut n’a pas suivi : “ Il nous paraît indispensable que les sages-femmes hospitalières puissent enfin rejoindre les membres de leur famille médicale dans un statut identique ”, clament les syndicats.
La ministre a d’ailleurs pris les devants. La veille, lors des questions à l’Assemblée nationale, elle a expliqué que son ministère était “ en train d’engager des discussions ”.

Jérémie Lorand

_________________
« Le capital est semblable au vampire, ne s'anime qu'en suçant le travail vivant et, sa vie est d'autant plus allègre qu'il en pompe davantage. » Karl Marx


Lionel Parisot
Revenir en haut Aller en bas
http://l-humain-d-abord.forumactif.org
Admin
Admin
avatar

Messages : 5167
Date de naissance : 18/05/1952
Date d'inscription : 17/05/2013
Age : 65
Localisation : 21500 Montbard

MessageSujet: Re: Front des luttes avec les sages femmes (Benoît) + En mal de reconnaissance, les sages-femmes manifestent à Paris (Le Miroir) + Les sages-femmes demandent davantage de reconnaissance (Le Bien Public)   Jeu 14 Nov - 7:17

Les sages-femmes demandent davantage de reconnaissance

Dans le cadre du mouvement national des sages-femmes, en grève depuis le 16 octobre, plusieurs d’entre elles ont manifesté ce mercredi matin devant l’ARS Bourgogne.

Les sages-femmes souhaitent notamment un statut rénové dans la fonction publique hospitalière. Photo V. L.

« Nous sommes sous payées », déclare Julie (*), une jeune sage-femme du département. « Certaines d’entre nous sont formées mais se retrouvent à Pôle Emploi, d’autres sont obligées d’aller à des centaines de kilomètres de leur lieu d’habitation pour trouver du travail », ajoute Marie (*), une de ses collègues. « Nos compétences ne sont pas reconnues », poursuit Sylvie (*), une autre sage-femme.

À l’occasion de l’ouverture de négociations sur le statut des sages-femmes dans la fonction publique hospitalière au ministère de la Santé ce mercredi, plusieurs rassemblements ont eu lieu en France, dont un à Dijon devant l’Agence régionale de santé. Des sages-femmes de l’hôpital de Semur-en-Auxois avaient fait le déplacement ce mercredi matin. Elles demandent notamment « une revalorisation salariale » et « une meilleure reconnaissance de leurs compétences médicales, qui ont évolué », selon Isabelle Rauszer, de l’Union fédérale Médecins, ingénieurs, cadres, techniciens (UFMICT)-CGT.

« Précarisation de la profession »

« Après cinq années d’études (Master 2), une sage-femme ne touche en moyenne que 1 500 euros nets en début de carrière et environ 2 600 en fin de carrière », précise Isabelle Rauszer. « Ceci, avec des gardes de nuit, etc. »

Selon, elle, dans une profession « à 99 % féminine », il y a « une discrimination » en terme salarial, notamment par exemple, « aux ingénieurs biomédicaux qui rentrent dans la fonction publique hospitalière, qui commencent leur carrière à 2 200 € ».

En outre, les sages-femmes dénoncent « la précarisation de la profession », avec « un recours fréquent à des CDD dans de nombreux établissements », fait remarquer Isabelle Rauszer.
À noter qu’une délégation de trois sages-femmes a été reçue pendant une heure environ à l’ARS. Selon les annonces ministérielles, d’autres mouvements pourraient se tenir localement dans les jours et semaines à venir.

(*) Les prénoms ont été changés à la demande des intéressées.

_________________
« Le capital est semblable au vampire, ne s'anime qu'en suçant le travail vivant et, sa vie est d'autant plus allègre qu'il en pompe davantage. » Karl Marx


Lionel Parisot
Revenir en haut Aller en bas
http://l-humain-d-abord.forumactif.org
Nepalben

avatar

Messages : 71
Date d'inscription : 18/05/2013

MessageSujet: Re: Front des luttes avec les sages femmes (Benoît) + En mal de reconnaissance, les sages-femmes manifestent à Paris (Le Miroir) + Les sages-femmes demandent davantage de reconnaissance (Le Bien Public)   Jeu 14 Nov - 12:28

En espérant que le Front des luttes s'empare au plus vite de ce mouvement pour contribuer à médiatiser localement leur combat. Une sage femme me parait plus utile à la société qu'un quéquét professionnel courant derrière un ballon.
Revenir en haut Aller en bas
Nepalben

avatar

Messages : 71
Date d'inscription : 18/05/2013

MessageSujet: Re: Front des luttes avec les sages femmes (Benoît) + En mal de reconnaissance, les sages-femmes manifestent à Paris (Le Miroir) + Les sages-femmes demandent davantage de reconnaissance (Le Bien Public)   Ven 15 Nov - 22:50



Souhaitons leur que leurs revendications aboutissent. En tout cas bonne idée. Une photo qui devrait plaire à notre ami Allain.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Front des luttes avec les sages femmes (Benoît) + En mal de reconnaissance, les sages-femmes manifestent à Paris (Le Miroir) + Les sages-femmes demandent davantage de reconnaissance (Le Bien Public)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Front des luttes avec les sages femmes (Benoît) + En mal de reconnaissance, les sages-femmes manifestent à Paris (Le Miroir) + Les sages-femmes demandent davantage de reconnaissance (Le Bien Public)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les femmes annonçant la bonne nouvelle sont une grande armée.
» Le tofu
» Recherche en radiesthésie (saison 4).
» Paris - Harcèlement : les femmes chassées des rues dans le quartier Chapelle-Pajol à Paris.
» pétition pour soutenir les sages-femmes en colère

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Humain d'abord - Pour une 6ème République :: Vous avez la parole-
Sauter vers: